La CDPA n’a pas la mémoire courte

30/03/2011
 La CDPA n’a pas la mémoire courte

La Convention Démocratique des peuples Africains (CDPA, opposition) a tenu à rappeler mercredi sa position: pas question de boycotter les discussions avec le gouvernement, peu importe la nature du sujet. Une mise au point après les critiques entendues ici et là, notamment de la part de l’ANC, sur sa participation à la réunion de vendredi dernier consacrée à l’examen du projet de loi sur les manifestations publiques.
Le N°2 du parti, Martin Aduayome, explique que le boycott n’est pas dans sa culture et à ceux qui ont la mémoire courte ou sélective, il rappelle qu’ « En 2002, l’opposition avait refusé le dialogue avec le pouvoir sur la modification de la constitution ; conclusion elle a été adoptée.  On peut crier et protester, c’est bien le texte de 2002 qui est en vigueur aujourd’hui ».
Pour Martin Aduayome, «La CDPA, a décidé d’apporter  sa contribution pour faire que le projet sur les manifestations publiques ne soit pas dirigé contre l’opposition », a-t-il encore déclaré.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo perd du terrain

Environnement

L’érosion côtière frappe le Togo depuis des dizaines d’années. Libération publie lundi une enquête sur ce phénomène.

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Le gouvernement, chef d'orchestre de la cybersécurité

Tech & Web

Le projet de loi sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité a été adopté jeudi.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).