‘La classe politique doit s’engager sur la voie de l’armistice’

17/01/2018
‘La classe politique doit s’engager sur la voie de l’armistice’

Agbéyomé Kodjo

‘L’opposition politique au Togo est coutumière des erreurs qui l’éloignent (sans doute) inconsciemment, des objectifs qu’elle préconise’. Dans un entretien accordé mercredi à l’hebdomadaire La Manchette, le leader d’Obuts agbéyomé Kodjo n’est pas tendre à l’égard de ses collègues de l’opposition. Pas tendre, mais lucide.

‘Dans l’opposition, tout semble procéder d’un raisonnement par l’absurde qui indubitablement évoque le mythe de Sisyphe’, explique-t-il. 

Pour M. Kodjo, les responsables de l’opposition manquent de méthode, d’évaluation pragmatique des enjeux, d’une appréciation des problématiques négociables. Ils doivent avoir une perception non rigide du dialogue. Enfin, ils doivent intégrer les principes de compromis et de respect mutuel. 

‘Faire preuve de radicalisme et d’ostracisme n’a jamais été une solution dans la quête de la résolution définitive d’une crispation politique qui s’éternise’, souligne l’ancien Premier ministre.

Pas question cependant d’absoudre le pouvoir. Selon Agbéyomé Kodjo, les responsabilités sont partagées : ‘L’ensemble de la classe politique doit s’engager sur la voie de l’armistice ; car le fait que chaque protagoniste refuse d’assumer sa part de responsabilité dans ce qui se joue dans le pays, plombe la dynamique de sortie de crise pacifique à même de préserver un meilleur vivre-ensemble et l'avenir des générations présente et à venir.’

S’agissant du dialogue, le président d’Obuts estime que tous les acteurs politiques doivent enterrer les considérations partisanes et faire preuve de pragmatisme en privilégiant l'intérêt supérieur de la Nation. 

La sortie de crise est une nécessité au regard de la dégradation de la situation économique. La tension persistante et les manifestations à répétition ont fait perdre au Togo près de 50 milliards de Fcfa depuis août dernier, selon le gouvernement. Un préjudice qu’Agbéyomé Kodjo estime à ‘plusieurs centaines de milliards’.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Deux concerts à ne rater sous aucun prétexte

Culture

Deux concerts géants auront lieu à Tsévié et à Lomé à l'occasion des fêtes de l'indépendance.

La France récompense un projet d’innovation sociale

Développement

L’ONG WEP-Togo vient de recevoir le Prix international de la Fondation ‘La France s’engage’.

La lutte contre la pauvreté s'intensifie

Développement

61.000 foyers dans 585 villages les plus défavorisés recevront tous les trois mois pendant 2 ans deux ans, 15.000 Fcfa.

L'OMS va évaluer les nouveaux besoins

Santé

Matshidiso Moeti (Botswana), la directrice pour l’Afrique de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) sera à Lomé le 23 avril.