La coalition braquée contre l'UFC

16/10/2018
La coalition braquée contre l'UFC

Des mois perdus

La coalition de l’opposition n’a pas l’intention d’entamer des discussions avec l’UFC concernant la répartition des sièges à la Commission électorale (Céni).

C’est ce qu’a martelé mardi Isabelle Améganvi, la présidente du groupe ANC à l’Assemblée.

Elle réclame 5 sièges et pas un pour l’UFC accusée d’être du côté du pouvoir en raison de sa participation à) l’équipe gouvernementale depuis 10 ans.

Avec des élus au Parlement, l’UFC estime au contraire avoir toute légitimité pour siéger à la Commission électorale ; ce qui est d’ailleurs prévu par le code électoral.

Le blocage semble donc total. Les députés attendent qu’une solution soit trouvée avant de réexaminer la liste des représentants introduite par la coalition.

Cette situation n’empêche pas la Céni de travailler. La recensement électoral débutera le 18 octobre dans la zone 2.

Tout doit être prêt pour les législatives prévues le 20 décembre.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.