Le CAR redoute une marginalisation

05/06/2010
Le CAR redoute une marginalisation

Scènes de jalousie au sein de la classe politique togolaise. Certains partis de l’opposition n’apprécient guère l’accord RPT-UFC qui risque de les marginaliser. Le CAR, bien qu’invité par le Premier ministre à renter au gouvernement, dénonce l’ « arrangement » conclu il y a une semaine.
Kossi Amegnona, le président du groupe parlementaire du Comité d’action pour le renouveau, ne cache pas son inquiétude.
« Nous estimons que M. Olympio a tenu promesse, celle de contribuer à faire disparaître de la scène politique togolaise les autres formations politiques de l’opposition ».
Au passage, M. Amegnona règle ses comptes avec la formation dirigée par Gilchrist Olympio : « Ce que les gens oublient, c’est que l’UFC est une plaie politique au Togo et que ce parti a combattu par ignorance le CAR qui a toujours prôné le dialogue et le consensus ».
Et le député CAR d’ajouter : « Le CAR se demande si l’arrangement intervenu entre le RPT et l’UFC s’inscrit dans une logique d’un +partage du pouvoir+ au profit des dirigeants et militants de ces deux formations ou s’il s’agit d’un préalable qu’il fallait pour réaliser les réformes fondamentales dont le Togo a besoin (…) ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.

Enfin des bonnes nouvelles

Sport

Inespéré. Le Togo a battu la Gambie mardi à Banjul (1-0) dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2019. 

Moderniser la relation ACP-UE

Coopération

Le premier round des négociations techniques entre les pays ACP et l'Union européenne aura lieu jeudi à Bruxelles.

Récompenser l'engagement

Développement

Coup de pouce des pouvoirs publics et de l’UNFPA à des ONG pilotées par des jeunes au service des jeunes.