Le sacrifice ultime de Zeus Ajavon

08/02/2013
Le sacrifice ultime de Zeus Ajavon

L’animateur du collectif d’opposants «Sauvons le Togo» (CST) est prêt à mourir en martyr - même si personne ne lui a rien demandé. C’est, en substance ce qu’il déclaré vendredi à la radio privée Légende FM.

«J’attends qu’on me convoie jusqu’à la prison de Dapaong. Je n’ai pas peur d’aller en prison, je n’ai pas peur qu’ils m’interpellent ou qu’on me tue », a-t-il déclaré.

Ajavon affirme qu’« avec ou sans lui, la lutte engagée se poursuivra jusqu’à la chute du régime de Faure Gnassingbé ».

L’enquête sur les incendies criminels des marchés de Kara et de Lomé a conduit les enquêteurs vers 23 personnes dont certaines sont membres du CST. Elles ont été déférées au Parquet.

Une situation très embarrassante pour Zeus Ajavon et ses petits camarades.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.