Les députés font marche arrière

22/01/2019
Les députés font marche arrière

André Johnson

Les députés se sont pliés à la décision de la Cour constitutionnelle. Le président de l’Assemblée nationale sera élu pour 5 ans, durée de la législature.

Réunis mardi, les élus ont validé l’article 9 dans sa version antérieure et ont donc fait marche arrière. Ils n'avaient pas trop le choix.

‘Nous appelons au statu quo. L'article 9 est réétabli en l'état', a déclaré le président du bureau d'âge, André Johnson.

La décision de l'Assemblée sera soumise à la Cour constitutionnelle qui devrait donner son quitus. On parle de mercredi.

'Si nous avons la réponse rapidement, nous tiendrons de toute urgence une nouvelle séance pour procéder à l'élection du bureau', a précisé M. Johnson.

L’étape suivante sera l’élection du président du Parlement.

Les députés avaient souhaité que le président de l'Assemblée soit élu pour un an renouvelable. La Cour avait jugé cette disposition anticonstitutionnelle.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.

Elevage : coup de pouce de l'Etat

Développement

300 éleveurs opérant à échelle familiale viennent de recevoir une aide de l’Etat.

Pour le moment, tout est calme

Environnement

Quand les éléments s’en mêlent, l’homme est démuni.