Les rassemblements de la coalition ne sont pas autorisés

06/12/2018
Les rassemblements de la coalition ne sont pas autorisés

Troubles grave à l'ordre public

Le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, vient d’adresser un courrier aux responsables de la coalition de l’opposition (C14).

‘Les manifestations relatives aux caravanes de sensibilisation que vous avez programmées dans les rues de Lomé, ainsi que les marches synchronisées du 6 au 18 décembre 2018 à Lomé et sur toute l'étendue du territoire national ne sont pas acceptées, écrit le ministre qui rappelle que la C14 ‘a publiquement indiqué, à plusieurs reprises, sa volonté d'empêcher par tous les moyens la tenue des élections législatives du 20 décembre 2018 (…)’. 

M. Boukpessi rappelle que la coalition n’a pas présenté de listes de candidats pour les législatives et que dans ces conditions elle ne peut prendre part au scrutin.

Les autorités justifient l’interdiction par le fait que les manifestations planifiées par l’opposition constituent potentiellement ‘un risque très élevé de troubles grave à l'ordre public.’

La C14 s’oppose à la tenue des élections à cette date. Elle exige une reprise à zéro du recensement, le reformatage de la Commission électorale et l’introduction du principe de rétroactivité dans le projet de réformes concernant la limitation du mandat présidentiel.

En dépit des efforts de médiation menés par la Cedeao et des concessions du pouvoir, la coalition s’affiche toujours dans une politique du refus.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Il faut encourager la pharmacopée traditionnelle

Santé

Les plantes médicinales ont une vraie valeur thérapeutique. Mais attention aux charlatans.

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.