Les rassemblements de la coalition ne sont pas autorisés

06/12/2018
Les rassemblements de la coalition ne sont pas autorisés

Troubles grave à l'ordre public

Le ministre de l’Administration territoriale, Payadowa Boukpessi, vient d’adresser un courrier aux responsables de la coalition de l’opposition (C14).

‘Les manifestations relatives aux caravanes de sensibilisation que vous avez programmées dans les rues de Lomé, ainsi que les marches synchronisées du 6 au 18 décembre 2018 à Lomé et sur toute l'étendue du territoire national ne sont pas acceptées, écrit le ministre qui rappelle que la C14 ‘a publiquement indiqué, à plusieurs reprises, sa volonté d'empêcher par tous les moyens la tenue des élections législatives du 20 décembre 2018 (…)’. 

M. Boukpessi rappelle que la coalition n’a pas présenté de listes de candidats pour les législatives et que dans ces conditions elle ne peut prendre part au scrutin.

Les autorités justifient l’interdiction par le fait que les manifestations planifiées par l’opposition constituent potentiellement ‘un risque très élevé de troubles grave à l'ordre public.’

La C14 s’oppose à la tenue des élections à cette date. Elle exige une reprise à zéro du recensement, le reformatage de la Commission électorale et l’introduction du principe de rétroactivité dans le projet de réformes concernant la limitation du mandat présidentiel.

En dépit des efforts de médiation menés par la Cedeao et des concessions du pouvoir, la coalition s’affiche toujours dans une politique du refus.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Exercice conjoint avec l'Egypte

Coopération

Les forces spéciales égyptiennes et togolaises ont lancé la deuxième phase d'un exercice militaire conjoint de lutte contre le terrorisme.

Un ‘G5 côtier’ pour faire face au terrorisme ?

Coopération

Un projet de coopération transfrontalière sur le modèle du G5 Sahel pourrait voir le jour en Afrique de l’Ouest. 

Une Maison des femmes ouverte à Sotouboua

Développement

Une Maison des femmes a été inaugurée lundi à Sotouboua (région centrale) par le ministre de l’Urbanisme, Ayeva Koko.