N'avoue jamais

26/04/2018
N'avoue jamais

La rue n'a jamais rien apporté de bon

Aveu d’échec ce jeudi de la part de Brigitte Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de la coalition de l’opposition.

Les manifestations organisées hier et aujourd’hui n’ont rassemblé que quelques dizaines de personnes.

‘Les gens ont vu les militaires et ne sont donc pas sortis’, a-t-elle reconnu au micro de Victoire FM. L’argument a du mal à convaincre.

A chaque manifestation organisée par des partis politiques ou des syndicats, policiers et gendarmes sont déployés. Ce qui est normal. Et les Togolais ont l’habitude. 

Si ils ne sont pas sortis, c’est qu’ils ne voient pas un grand intérêt à protester dans les rues.

Mais çà, les responsables de la coalition ne l’avoueront jamais.

Dans l'opinion publique, les appels se multiplient pour appeler l'opposition à tirer les enseignements de cette démobilisation pour privilégier la voie des pourparlers dans le cadre du dialogue politique.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.

Elevage : coup de pouce de l'Etat

Développement

300 éleveurs opérant à échelle familiale viennent de recevoir une aide de l’Etat.

Pour le moment, tout est calme

Environnement

Quand les éléments s’en mêlent, l’homme est démuni.