N'avoue jamais

26/04/2018
N'avoue jamais

La rue n'a jamais rien apporté de bon

Aveu d’échec ce jeudi de la part de Brigitte Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de la coalition de l’opposition.

Les manifestations organisées hier et aujourd’hui n’ont rassemblé que quelques dizaines de personnes.

‘Les gens ont vu les militaires et ne sont donc pas sortis’, a-t-elle reconnu au micro de Victoire FM. L’argument a du mal à convaincre.

A chaque manifestation organisée par des partis politiques ou des syndicats, policiers et gendarmes sont déployés. Ce qui est normal. Et les Togolais ont l’habitude. 

Si ils ne sont pas sortis, c’est qu’ils ne voient pas un grand intérêt à protester dans les rues.

Mais çà, les responsables de la coalition ne l’avoueront jamais.

Dans l'opinion publique, les appels se multiplient pour appeler l'opposition à tirer les enseignements de cette démobilisation pour privilégier la voie des pourparlers dans le cadre du dialogue politique.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne et le Togo ont tout à gagner

Tourisme

Le nouveau ministre de la Culture et du Tourisme, Kossivi Egbetonyo, a rencontré vendredi l’ambassadeur d’Allemagne, Christoph Sander.

Le Roy : 'Un but suffit pour se qualifier'

Sport

Le sélectionner des Eperviers, Claude Le Roy, a un historique qui joue en sa faveur. Un bon présage pour les Eperviers ?

Lomé, hub de la Francophonie en Afrique de l'Ouest

Coopération

Le Togo et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) ont signé jeudi à Lomé le renouvellement de l’accord de siège du bureau régional à Lomé (BRAO).

L'approche contractuelle donne de bons résultats

Santé

Le gouvernement s’est engagé récemment dans une politique de modernisation du système de santé, largement déficient.