Nouvelle politique de l'emploi

20/02/2014
Nouvelle politique de l'emploi

Offrir à l’horizon 2030 à la majorité des Togolais, sans discrimination, un emploi décent, de qualité, dans l’équité

Une nouvelle politique de l’emploi a été présentée jeudi en conseil des ministres. L’objectif est ambitieux. Selon le projet, il est question d’accroître les opportunités d’emplois décents, en réduisant le taux de chômage de 0,5 % par an et le taux de sous-emploi de 1 % par an. Pour y parvenir le gouvernement entend, entre autre, mettre l’accent sur l’amélioration de la capacité d’absorption de la main-d’œuvre et la promotion de l’accès des groupes vulnérables à l’emploi.

Cette stratégie est le fruit d’un processus de concertation et de dialogue entre les acteurs gouvernementaux, les organisations d’employeurs, la société civile et les partenaires techniques et financiers. Elle s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi et vise à offrir d’ici à l’horizon 2030 à la majorité des Togolais, sans discrimination, un emploi décent, de qualité, dans l’équité et dans un environnement de croissance accélérée.

Au Togo, comme dans les autres pays de la région, le chômage reste un fléau qui touche notamment les jeunes, y compris les diplômés.  

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.