Olympio : « Aucune volonté d’exclusion »

28/09/2010
Olympio : « Aucune volonté d’exclusion »

Gilchrist Olympio, le président de l’UFC (opposition) est pleinement satisfait de l’accord politique conclu avec le RPT. C’est ce qu’il a indiqué mardi en citant, notamment, l’entrée de sept ministres au gouvernement, la libération des militants détenus depuis la présidentielle et la mise en œuvre des réformes politiques préconisées par cet accord.
M. Olympio a expliqueé que l’alliance nouée avec le parti au pouvoir avait pour objectif de parvenir à une réunification du Togo afin d’ « enterrer les vieux clichés Nord-Sud ».
« Unifier le pays, c’est bien, mais il faut aussi un plan de développement. C’est la raison pour laquelle, j’ai demandé à des experts indiens de venir nous conseiller sur la meilleure stratégie à adopter au Togo», a encore indiqué M. Olympio.
Répondant aux critiques de certaines formations politiques, le président de l’UFC a estimé que le Comité de suivi RPT-UFC n’était pas en contradiction avec l’Accord politique global (APG).
Il n’y a pas, selon lui, une volonté d’exclusion des partis au seul profit de l’UFC et du RPT.
Enfin sur la crise qui secoue l’UFC, Gilchrist Olympio a appelé à la « paix des braves ».
«Le parti ne peut se permettre de rester divisé par les luttes intestines et fratricides interminables. La paix des braves est une nécessité pour traduire dans les faits le rêve de rénovation de l’UFC qui a toujours pratiqué la culture de la tolérance ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.