On est en plein brouillard

19/11/2018
On est en plein brouillard

Jean-Pierre Fabre, l'un des leaders de la coalition

La coalition de l’opposition n’est pas dans une logique de boycott, a affirmé lundi Antoine Folly, l’un de ses responsables, au micro d’une radio privée.

‘Nous nous battons pour que les élections se tiennent dans les conditions démocratiques et transparentes’, a-t-il déclaré.

Réponse du berger à la bergère : 'Le gouvernement a toujours manifesté sa volonté d’organiser des élections transparentes en acceptant, notamment, la feuille de route de la Cedeao et la présence d’experts pour superviser toutes les phases du processus électoral', rappelle Gilbert Bawara, le ministre de la Fonction publique qui dénonce au passage le comportement de la coalition (C14).

Il est vrai que la stratégie de ce groupement d’opposants est indéchiffrable. Il a obtenu ce qu’il réclamait sur de nombreux points, comme la possibilité de disposer de 8 représentants à la Commission électorale, mais refuse de siéger. La C14 dénonce par ailleurs la composition de la Céni, son mode de fonctionnement et rejette le recensement électoral qui vient de se dérouler.

Enfin, la coalition rejette la date du 20 décembre pour les élections législatives. Et tout cela sans afficher clairement ses intentions.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.

Une première en Afrique et peut être dans le monde

Diaspora

L’émission d’obligations de la Diaspora lancée par la Banque de l’Habitat du Sénégal a officiellement démarré mardi à la BRVM.

Le PNUD prêt à faire davantage

Coopération

Le ministre de l’Environnement, David Oladokoun, s’est entretenu lundi avec Aliou Dia, le représentant résident du PNUD au Togo.