Réforme constitutionnelle : les députés planchent

21/11/2018
Réforme constitutionnelle : les députés planchent

L'Assemblée nationale togolaise

Les députés ont commencé à examiner mercredi en commission des lois le projet de réforme constitutionnelle.

Le gouvernement a adopté le 9 novembre dernier un projet qui prévoit, notamment, un mode de scrutin uninominal majoritaire à deux tours pour la présidentielle et la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels ; 10 ans au maximum.

En septembre 2017, l'opposition parlementaire avait rejeté un texte similaire. Elle exige que le principe de rétroactivité s’applique concernant le mandat présidentiel. Or, il n’existe pas en droit constitutionnel.

Une exigence destinée à empêcher le président sortant de se représenter.

Une fois examiné en commission, le texte sera soumis dans les prochains jours aux députés. Une majorité des 4/5e est requise pour son adoption. A défaut, la constitution prévoit la possibilité d’organiser une consultation référendaire.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.

Une première en Afrique et peut être dans le monde

Diaspora

L’émission d’obligations de la Diaspora lancée par la Banque de l’Habitat du Sénégal a officiellement démarré mardi à la BRVM.

Le PNUD prêt à faire davantage

Coopération

Le ministre de l’Environnement, David Oladokoun, s’est entretenu lundi avec Aliou Dia, le représentant résident du PNUD au Togo.