Reprise du recensement électoral pour 72h

10/11/2018
Reprise du recensement électoral pour 72h

Trois jours de plus pour recevoir sa carte d'électeur

Après des échanges avec les représentants de la majorité présidentielle et de l’opposition, les facilitateurs désignés par la Cedeao pour aider au règlement de la crise politique au Togo, ont publié un communiqué destiné à faire le point des discussions.

Les facilitateurs sont les présidents de Guinée et du Ghana.

Rien de vraiment nouveau à dire vrai.

Les facilitateurs ont prié l’UFC de retirer son représentant à la Céni ‘pour ne pas compromettre l’organisation d’élections inclusives et ouvertes’. Ce parti d’opposition a devancé les demandes de la Cedeao en abandonnant son siège dès le 8 novembre.

Le communiqué précise également que les facilitateurs ont demandé au gouvernement d’examiner la possibilité d’une prorogation exceptionnelle des inscriptions sur les listes électorales pour une période maximum de 3 jours, ceci ‘sans préjudice de la date du 20 décembre 2018 telle que fixée par la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao’.

Message reçu 10/10. La commission électorale a annoncé dans la soirée une reprise 'exceptionnelle' du recensement du 16 au 18 novembre sur tout le territoire.

Les opérations d'enregistrement s’étaient achevées le 25 octobre dernier et avaient connu une forte mobilisation de la population.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.