Rhétorique habituelle

18/09/2018
Rhétorique habituelle

La Cedeao n'est pas le gouverneur du Togo

La coordinatrice de la coalition de l’opposition, Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, s’est déclarée favorable mardi à la tenue d’élections locales. Mais pas à n’importe quelle condition.

‘C’est bien que la Céni, sous l’impulsion du régime, découvre enfin que depuis plus de 30 ans nous n’avons plus organisé d’élections locales et qu’il faudra les organiser’, a-t-elle déclaré.

Elle souhaite que ‘les choses se fassent dans les règles de l’art’.

Jusque là, c’est plutôt constructif. Mais très rapidement, l’opposante est revenue à la rhétorique habituelle en dénonçant l’annonce par la Céni des dates des élections locales, législatives et du référendum.

Selon elle, seule la Cedeao est habilité à dire le droit et donc à fixer les échéances.

Mme Adjamagbo-Johnson omet un détail, le Togo n’est pas sous tutelle d’une organisation régionale. C’est un pays souverain, une démocratie disposant d’une constitution.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gazon artificiel pour Togo-Algérie

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a indiqué que le match Togo-Algérie aura lieu le 18 novembre au stade municipal de Lomé.

Le Togo devient un hub médical

Santé

L’Agence de coopération israélienne Mashav organise du 22 au 25 octobre à Lomé et à Atakpamé une formation en traumatologie pour 9 pays africains.

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique