Valse de nominations dans l’armée

09/10/2014
Valse de nominations dans l’armée

Un nouveau boss pour la gendarmerie

Plusieurs nominations ont été annoncées jeudi à l’issue du conseil des ministres dans l’armée et à la tête de l’Université de Lomé.

Le Colonel Massina Yotroféi, ex-patron de l’Agence nationale du renseignement (ANR) prend la Direction de la gendarmerie nationale.

Le Colonel Awoki Panassa, ancien DG de la Gendarmerie est nommé Chef d'État-Major particulier du Président de la République.

Le capitaine de vaisseau Takougnadi Nayo alors Chef d'État-Major particulier du Président de la République devient Chef d’état-major de la Marine nationale.  

Les directions de l’Agence Nationale de renseignement (ANR) et de l’Agence de sûreté de l’aéroport international Gnassingbé Eyadema reviennent respectivement au lieutenant Colonel  Koulemaga Kassawa et au commandant Alaharé Djimédi.

Le Commandement de la 1ère et 2ème région de gendarmerie reviennent au lieutenant-conel Akpovi Kossi et au Lieutenant-colonel Amana Kodjo.

Quant au Commandement de la 1ère et de la 2ème région militaire, sont nommés respectivement le Colonel Kegnon Kodjo et le Colonel Kpakpabia  Bayakidéou.

Au niveau universitaire, Messanvi Gbéassor devient le président de l'Université de Lomé (UL), en remplacement du Pr. Ahadzi-Nonou, nommé récemment à la Cour constitutionnelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.