Allo Paris, ici le CHU de Lomé

14/12/2012
Allo Paris, ici le CHU de Lomé

40% des médecins togolais exercent en France. Le chiffre peut surprendre, évidemment, mais pour le responsable de l’Unité de télémédecine du CHU Campus de Lomé, Kokou Adambounou, ce vivier de spécialistes pourrait être un formidable atout pour faire avancer la médecine au Togo et offrir aux patients des soins de meilleure qualité.

Comment ? En développant justement la télémédecine.

« Grâce à cette technologie, si ces médecins ne veulent pas rentrer au pays, ils peuvent en France et contribuer à aider leurs compatriotes au Togo », suggère le Dr Adambounou.

Depuis le raccordement du Togo au câble sous-marin à fibre optique, le pays est en mesure de proposer du très haut débit, indispensable pour assurer la stabilité et la qualité des connexions vidéo et audio.

« Les compétences sont là, les infrastructures aussi. Ce qui manque, c’est la volonté politique. Il faut que les autorités sanitaires investissent dans la télémédecine. Au-delà de ses innombrables avantages, elle permettrait aussi de limiter le nombre d’évacuations sanitaires », explique Kokou Adambounou, ce vivier

Les premiers tests de télémédecine ont démarré au Togo en 2010 et sont concluants. Togo Telecom, le fournisseur d’accès, a exprimé son entière disponibilité à développer cette nouvelle forme de médecine.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.