La grève est peu suivie dans le secteur hospitalier

08/02/2018
La grève est peu suivie dans le secteur hospitalier

L'Etat est à l'écoute des professionnels de santé

Le mouvement de grève déclenché en début de semaine à l’appel du syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) n’est pas très suivi.

Un petit tour jeudi au CHU de Lomé et au district sanitaire N°2 communément appelé ‘Blanc-Blanc’ à Bè-Kpota permet de constater que les médecins et les infirmières travaillent. L’administration est ouverte et accueille les patients.

Les personnels de santé demandent une amélioration des conditions de travail avec la modernisation des hôpitaux et le recrutement de personnels soignants. Enfin, médecins et infirmiers réclament un statut particulier à l’instar des enseignants. Ils sont plus de 10.000 à travailler dans la fonction publique hospitalière.

Les pouvoirs publics n’ont pas opposé une fin de non recevoir. Au contraire. Ils reconnaissent la pertinence de certaines demandes. Problème, le budget de l’Etat ne permet pas pour le moment de donner pleinement satisfaction à un personnel compétent et dévoué qui évolue dans un environnement complexe.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.

Enfin des bonnes nouvelles

Sport

Inespéré. Le Togo a battu la Gambie mardi à Banjul (1-0) dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2019. 

Moderniser la relation ACP-UE

Coopération

Le premier round des négociations techniques entre les pays ACP et l'Union européenne aura lieu jeudi à Bruxelles.