Le secteur public de la santé menace de se mettre en grève

26/01/2018
Le secteur public de la santé menace de se mettre en grève

Médecins et infirmiers réclament un statut spécial

Le syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) a lancé un mot d’ordre de grève pour le 31 janvier et le 1er février. Parmi les revendications, une amélioration des conditions de travail avec la modernisation des hôpitaux et le recrutement de personnels soignants. Enfin, médecins et infirmiers réclament un statut particulier à l’instar des enseignants.

 Ils sont au total 10.500 à travailler dans les établissements hospitaliers publics (CHU, CHR, dispensaires) dont 6.200 émargent sur des budgets autonomes.

 Pour Atchi Walla, le responsable du SYNPHOT, la grève est évitable à condition que des pourparlers s’ouvrent rapidement avec le ministère de tutelle.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.

Enfin des bonnes nouvelles

Sport

Inespéré. Le Togo a battu la Gambie mardi à Banjul (1-0) dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2019. 

Moderniser la relation ACP-UE

Coopération

Le premier round des négociations techniques entre les pays ACP et l'Union européenne aura lieu jeudi à Bruxelles.