Nicoué Broohm : 'Il faut que la raison l'emporte'

03/03/2015
Nicoué Broohm : 'Il faut que la raison l'emporte'

Nicoué Broohm

Le gouvernement a réaffirmé mardi son attachement à la poursuite des négociations avec les centrales syndicales et, notamment, avec la Synergie des Travailleurs du Togo (STT).

Nicoué Broohm, ministre de l’Enseignement supérieur et Kolani Gourdigou en charge de la Fonction publique ont rencontré les représentants de plusieurs centrales au sujet de la grève de 72h lancée par la STT.

‘Aux agents de l’Etat qui sont tentés de faire grève dans un cadre qui n’est pas syndical, je leur demande d’y renoncer pour permettre la poursuite des discussions dans la sérénité et la consolidation des acquis’, a déclaré M. Broohm.

‘Nous avons fait comprendre aux syndicats et à tous leurs membres que le gouvernement est résolu à poursuivre la revalorisation des salaires dans la fonction publique’, a précisé le ministre.

M. Broohm a convié les dirigeants de la STT, qui ont claqué la porte du comité de suivi, à reconsidérer leur position.

‘Nous attendons de tous ces responsables qu’ils viennent à la table de négociation, qu’ils mettent balle à terre et que la raison l'emporte’, a-t-il dit.

La STT a gelé sa présence au comité de suivi et poursuit son mouvement de grève traditionnellement suivi dans les secteurs de la santé et de l’éducation. 

Des écoliers ont encore manifesté dans la matinée à Lomé à la demande de leurs professeurs

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.