Un combat syndical qui se veut apolitique

02/05/2018
Un combat syndical qui se veut apolitique

Nadou Lawson mardi à Lomé lors du défilé du 1er mai

Les syndicats ont défilé hier à Lomé à l’occasion de la fête du travail.

Nadou Lawson, la coordonnatrice de la Synergie des travailleurs du Togo (STT), a reconnu mercredi les progrès réalisés dans l’amélioration des conditions de vie des travailleurs depuis plusieurs années.

Néanmoins, les syndicats réclament davantage, ce qui est logique de leur point de vue.

Ils mentionnent, notamment, la revalorisation de la valeur indiciaire, la restauration de l’indemnité de départ à la retraite, l'amélioration des conditions de vie des différents secteurs affiliés, greffiers, praticiens hospitaliers …

‘Les revendications de la STT n’ont rien de politique. Elles concourent à améliorer le fonctionnement de l’administration publique et à réduire la pauvreté des familles des fonctionnaires’, a déclaré Mme Lawson. 

Elle espère des discussions sincères avec les pouvoirs publics. Le ministre de la Fonction public a annoncé l’ouverture prochaine d’une large concertation avec les partenaires sociaux.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Sur un pied d'égalité avec les pays de l'OCDE

Développement

Mario Pezzini, le directeur du centre de développement de l’OCDE, a été reçu dimanche par Faure Gnassingbé.

Les artilleurs en formation

Coopération

Des instructeurs français en provenance du Sénégal viennent de recycler des officiers et sous-officiers artilleurs des Forces armées togolaises.

Le coup de gueule du ministre de la Santé

Santé

Moustapha Mijiyawa, le ministre de la Santé, a poussé un coup de gueule vendredi. Et il a bien raison.

Do-Pharma injecte du dynamisme à l’économie

Santé

Implantée au Togo, une usine de production de solutés injectables vend désormais à l'ensemble des pays de la région.