Commerce morbide

22/01/2018
Commerce morbide

Drôle d'exposition

Il n’existe pas de sociétés de pompes funèbres au Togo comme en connaît en Europe ou aux Etats-Unis chargées de s’occuper des obsèques de A à Z. Les familles de débrouillent de manière ‘artisanale’. La première tâche consiste à acheter un cercueil. Il en existe de nombreux et à tous les prix. Et pas la peine de parcourir des kilomètres. Les fabricants se trouvent à chaque coin de rue ou presque à Lomé.

Le métier ne connaît pas de baisse d’activité. Et pour cause …

Les cercueils sont exposés et fabriqués à ciel ouvert.

Problème, présenter un cercueil n’est pas anodin. Il ne s’agit pas de motos ou chaussures.

Les responsables municipaux aimeraient davantage de discrétion de la part des menuisiers. En dépit des mises en garde des agents de la ville depuis au moins 2 ans, rien n’a changé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.

Enfin des bonnes nouvelles

Sport

Inespéré. Le Togo a battu la Gambie mardi à Banjul (1-0) dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2019. 

Moderniser la relation ACP-UE

Coopération

Le premier round des négociations techniques entre les pays ACP et l'Union européenne aura lieu jeudi à Bruxelles.