Ils sont revenus de l’enfer

25/01/2018
Ils sont revenus de l’enfer

Arrivée des rescapés hier soir à l'aéroport de Lomé

Les autorités sont parvenues à rapatrier 136 migrants togolais en danger de mort en Libye. Ils ont été accueillis mercredi soir à l’aéroport de Lomé par le ministre de la Sécurité, Damehame Yark.

Selon les témoignages recueillis à leur arrivée, certains ont été battus, d’autres torturés pendant leur séjour.

Leur retour volontaire au Togo a été rendu possible grâce à l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et au gouvernement qui avait dépêché en Libye une mission destinée à identifier les ressortissants togolais libres ou détenus à Tripoli, Benghazi et dans d’autres villes.

Les migrants, accompagnés d'enfants en bas âge, ont été accueillis au centre d’urgence d’Agoè-Logopé  (banlieue de Lomé) et sont pris en charge matériellement.

D’autres Togolais se trouvent encore en Libye et pourraient profiter d’un nouveau rapatriement.

Ces migrants – jeunes pour la plupart - étaient partis chercher du travail en Libye. D’autres espéraient gagner l’Europe.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vitesse excessive

Faits divers

Un grave accident s'est produit mardi à Lomé sur le Boulevard Jean-Paul II. Huit personnes ont été gravement blessées.

Formation et guidage sur cible

Coopération

La France poursuit la formation des personnels de la Marine togolaise pour les interventions en mer et la lutte contre la piraterie.

PEV : une nouvelle campagne démarre le 30 janvier

Santé

Une nouvelle campagne de Vaccination nationale contre la rougeole et la rubéole débute débute le 30 janvier.

Le Roy veut structurer l’écosystème du football

Sport

Identifier les jeunes disposant d’un réel potentiel, telle est l’ambition du concours ‘Graines du Togo’, qui vient de débuter.