L’ubérisation est en marche

08/04/2017
L’ubérisation est en marche

Phase de test concluante

Africacab, le Uber ivoirien, a lancé son service début janvier à Lomé. Encore modeste avec seulement deux véhicules.

Les réservations s’effectuent via l’application ou en téléphonant directement à la société.

Les tarifs sont raisonnables : 3.000 Fcfa de l’aéroport au centre ville, 3.000F pour des courses en ville et 6.000 F l’heure toujours à Lomé.

Africab, c’est une flotte de taxis que l’on réserve à partir d’une application géolocalisée. 

Le véhicule s’identifie auprès du client qui dispose du temps d’arrivée, de la plaque minéralogique et du numéro de mobile du chauffeur. Un service fiable.

Africab a développé un modèle identique à celui de l’américain Uber et comme lui, il s'adresse à une clientèle d'hommes d'affaires à revenus plutôt élevés.

Les responsables de la société ont indiqué vouloir renforcer leur flotte à Lomé. Cette première période de test leur permettra d’évaluer la demande.

Réservation d’un véhicule au 90 85 55 55 ou 98 39 33 33

Google play

App Store

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Le gouvernement, chef d'orchestre de la cybersécurité

Tech & Web

Le projet de loi sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité a été adopté jeudi.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).

Destins communs

Diaspora

Une délégation venue de Guadeloupe et de Martinique vient d'achever une visite au Togo sur le thème ‘Diasporas et mémoire de l’esclavage transatlantique’.