La TdE se jette à l'eau

25/02/2008
La TdE se jette à l'eau

Porter la capacité de production annuelle de 46.000 m3 par jour à 130.000 m3 par jour en 2015, étendre et structurer les réseaux de distribution vers les zones périphériques où la demande en eau potable est plus forte. Voici quelques uns des projets de la société togolaise des eaux (TdE), spécialisée dans la production et la distribution de l'eau au Togo.

Les demandes sont de plus en plus importantes face à l'accroissement rapide de la  population et l'extension des villes.En octobre 2002, la TdE a bénéficié de deux financements : 5 milliards de FCFA de la Banque ouest africaine de développement (BOAD) et 123 millions de FCFA de l'Etat togolais dans le cadre du projet « 2è projet Eau de la Ville de Lomé - Tranche d'urgence ».

Ce projet visait à augmenter graduellement la fourniture d'eau à Lomé et ses environs, à revoir à la baisse le taux de salinité de l'eau mise à la disposition des foyers.

Différents travaux ont été exécutés : études, forages et piézomètres, canalisation, appui institutionnel et audit technique. Pour lutter contre les effets du délestage, des groupes électrogènes sont actuellement installés sur les forages.

Les responsables de la TdE sont satisfaits du bilan. Selon le directeur général de la société, Evénya Elihoho, une capacité supplémentaire nette de 6000 m3 est aujourd'hui disponible et le taux de salinité a quelque peu diminué.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.