La double peine

26/08/2014
La double peine

Mettre fin aux tabous liés à la maladie

Vivre avec le sida n’est pas facile. Outre le volet médical très lourd, il faut aussi affronter le regard des autres ; la stigmatisation est une réalité au Togo.

Selon une étude réalisée par secrétariat permanent du Conseil national de lutte contre le VIH/Sida (CNLS), 2 malades sur 5 en seraient directement victimes et nombre d’eux-eux s’auto excluent du cercle familial, ou de leur activité professionnelle. Mais pire, certains sont volontairement exclus par des proches et les employeurs.

Selon Vincent Pitché, le responsable du CNLS, des centaines de séropositifs refusent de fréquenter les centre de santé pour se faire suivre et recevoir des soins appropriés contre les traitement ARV gratuits.

Dans ce contexte peu favorable, il a été décidé de la création d’un Observatoire sur la stigmatisation et la discrimination envers les personnes atteintes du sida. Cette structure entend avoir un rôle d’information et d’accompagnement

L’ONUSIDA a salué l'initiative.

Au Togo, la prévalence est de 2,3%.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.