Lomé en 2035

31/10/2017
Lomé en 2035

Pahorkosiki Touh

A l’horizon 2035, Lomé doit offrir le visage d’une ville moderne, dotée d’une gouvernance locale où la population vit épanouie. Vœu pieux ?

Non, répond Pahorkosiki Touh, le directeur de la Décentralisation. Et d’assurer que les pouvoirs publics y travaillent.

La capitale et sa banlieue concentrent le quart de 7 millions de Togolais.

Exode vers les grandes villes et croissance démographique créent un cocktail explosif si rien n’est fait rapidement. Lomé est victime d’une urbanisation galopante et incontrôlée.

La capitale a dépassé depuis longtemps ses limites administratives fixées en 1971. 

A l’occasion de la Journée mondiale de villes, les experts, urbanistes, architectes planchent mardi sur ces questions et souhaitent définir une approche participative pour un développement durable des grandes villes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.

Enfin des bonnes nouvelles

Sport

Inespéré. Le Togo a battu la Gambie mardi à Banjul (1-0) dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2019. 

Moderniser la relation ACP-UE

Coopération

Le premier round des négociations techniques entre les pays ACP et l'Union européenne aura lieu jeudi à Bruxelles.