Spectacle désolant

27/10/2017
Spectacle désolant

Les riverains ne pourront pas se plaindre lors de prochaines inondations

Fréquentes au Togo, les pluies tropicales provoquent d’importantes inondations, notamment en milieu urbain. Grâce au financement de l’Union européenne des ouvrages de rétention ont été réalisés à Lomé et plusieurs dizaines de kilomètres de caniveaux ont été rénovés. Mais les risques persistent dans certains quartiers. 

C’est la raison pour laquelle l’aménagement d’un 4e lac est en cours ; il devrait être achevé dans un an. Il est financé à hauteur de 43 millions d’euros par l’UE, dont 7 à la charge de l’Etat, via le Projet d’aménagement urbain du Togo (PAUT).

Problème, tout cela risque de ne servir à rien en raison du comportement de la population. En effet, le fonctionnement des installations est compromis. Des tonnes d’ordures ménagères, sacs plastiques et autres carcasses de voitures ou de motos sont déposés à proximité des ouvrages par les riverains.

Lors de fortes pluies, des quartiers entiers pourraient être inondés.

Les pouvoirs publics vont engager prochainement des travaux d’entretien du système lagunaire couplés avec une campagne de sensibilisation auprès de la population pour expliquer que les ouvrages ne rétention ne sont pas des dépôts d’ordures. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo perd du terrain

Environnement

L’érosion côtière frappe le Togo depuis des dizaines d’années. Libération publie lundi une enquête sur ce phénomène.

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Le gouvernement, chef d'orchestre de la cybersécurité

Tech & Web

Le projet de loi sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité a été adopté jeudi.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).