Tabaski : c'est le 6 novembre

03/11/2011
Tabaski : c'est le 6 novembre

Le Tabaski (Aïd-el-Kébir ou Aïd-El-Adha) sera célébré au Togo le 6 novembre à partir de 9h, a annoncé jeudi El Hadj Inoussa Bouraïma, président de l’Union Musulmane du Togo (UMT).

La grande prière à Lomé se déroulera dans l’enceinte du Lycée de Tokoin et dans les quartiers environnants à 9h en présence des officiels.

Cette fête, la plus importante de la religion musulmane, rappelle  le sacrifice d'Abraham. Selon le Coran, celui-ci s'apprêtait à obéir à un commandement divin en sacrifiant son fils Ismaël. Mais l'archange Gabriel remplaça Ismaël par un mouton. Une soumission à Dieu qui vaut à Abraham d'être considéré comme le premier des musulmans, et qui est célébrée en égorgeant un mouton.

Pour commémorer cette soumission, chaque famille, dans la mesure de ses moyens, sacrifie un mouton, mais parfois d'autres animaux (vache ou chèvre) en l'égorgeant, couché sur le flanc gauche et la tête tournée vers La Mecque.

Fête de la solidarité, le Tabaski est également une aubaine pour les éleveurs qui font d’excellentes affaires pendant cette période.

Si au Togo, au Burkina, en Côte d'Ivoire ou au Bénin, notamment, l'Aïd el-Kebir est nommé Tabaski, il est appelé Tafaska chez les Berbères et Kurban Bayramı en Turquie

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.