Ameyi : le foot togolais a montré son potentiel

26/02/2013
Ameyi : le foot togolais a montré son potentiel

La Fédération togolaise de football a annoncé dans la matinée qu’une mission de responsables de la FIFA se rendrait au Togo début mars avant la reprise du championnat.

Cette mission aura pour tâche «de définir et de cadrer le soutien de la FIFA à la Fédération Togolaise de Football pour l’année 2013» et « de finaliser la mise en place des mesures et mécanismes de gestion financière du projet  avec la FTF, la FIFA et KPMG Togo  tels que définis par la Commission des Finances de la FIFA lors de sa session du 13 décembre 2013», indique le communiqué de la FTF.

Toujours selon le texte officiel, la FIFA a décidé de procéder aux remboursements des frais d’organisation des play-offs de la 2e Division qui se sont déroulés fin 2012 et qui ont vu la montée en 1e Division de Anges de Notsè et de Gbikinti de Bassar.

Le communiqué souligne enfin que la FIFA « félicite de la Togo pour son récent parcours historique à la Coupe d’Afrique des Nations Afrique du Sud 2013 ».  

Un parcours qui, selon le président de la FTF, Gabriel Ameyi, « confirme le potentiel du football togolais mais également la volonté de l’Etat togolais qui n’a pas managé ses efforts pour offrir les meilleures conditions d’expression aux joueurs».

Photo : Sepp Blatter et Gabriel Ameyi

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.

Savoir doser la prise d'antibiotiques

Santé

L’emploi inapproprié et massif des antibiotiques allié au manque d’information des médecins contribuent au développement de la résistance microbienne.