Bafai en appelle à la générosité des supporteurs

31/01/2013
Bafai en appelle à la générosité des supporteurs

Le président de la Commission de mobilisation des fonds, Etienne Bafai (photo), a appelé jeudi les Togolais à poursuivre l‘effort afin d’aider les Eperviers à aller au terme de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

M. Bafai, qui a assisté mercredi à la qualification des Eperviers pour les quarts de finale, a fait le point.

«Nous avons eu des retours qui nous ont permis de mobiliser au titre des dons volontaires de 250 millions de Fcfa environ, le reste c’est un effort qui a été fait d’abord par l’Etat ensuite par les banques qui accompagnent le comité de mobilisation », a-t-il déclaré.

Selon lui, la qualification de l’équipe du Togo pour les quarts de finale implique de nouveaux engagements. « Qui dit seconde phase, dit nouveaux engagements qui sont de loin beaucoup plus importants de ce qui a été fait jusqu’ici», a ajouté le patron de la BTCI.

« Le budget a été  fixé à environ 5 milliards. Mais le compte est loin d’être atteint et c’est pour cela que je lance un appel à nos concitoyens pour qu’ils continuent de soutenir les joueurs. Ils sont ultra qui motivés et l’on prouvé au regard des résultats obtenus », a-t-il souligné.

Dimanche, les Eperviers affronteront les Etalons du Burkina Faso au Mbombela Stadium. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Le Togo participe à l’écriture de l’histoire africaine'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a su redonner un élan vital à la diplomatie togolaise, notamment en Afrique de l'Ouest.

Don japonais à la ville d'Atakpamé

Coopération

Le Japon a offert mardi trois véhicules de lutte contre l’incendie et de secours à la ville d’Atakpamé (région des Plateaux).

Dispositif anti-hooligans

Sport

Le ministère des Sports et la Fédération de football sont déterminés à mettre fin aux violences dans les stades.

Mobilisation des cardiologues à Lomé

Santé

Lomé accueille du 20 au 22 février la seconde édition du congrès de cardiologie. Les maladies cardiovasculaires font des ravages au Togo.