L’ambassadeur et la petite reine

11/04/2012
L’ambassadeur et la petite reine

A l'occasion du lancement du 21e Tour cycliste du Togo (16-22 avril), l'ambassadeur de France à Lomé, Nicolas Warnery, a tenu à recevoir mercredi à sa résidence les responsables du ministère des Sports, les organisateurs et les sponsors de l’épreuve ainsi que le président de la Fédération, Anani Assiongbon. Bref toute la famille du cyclisme.

Pour M. Warnery, ce tour est quelque part « un événement franco-togolais car il y a cette année une équipe française qui est engagée».

Francis Ducreux (gauche) et Nicolas Warnery

Francis Ducreux, l’organisateur et lui même ancien cycliste, a salué le soutien dont il bénéficie de la part des autorités. «  Il faut rappeler que le Tour est placé, une nouvelle fois, sous le haut patronage du Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé. C’est une épreuve qui est devenue une institution nationale », a-t-il déclaré.

«L’Etat ne lésinera pas sur les moyens pour accompagner la Fédération togolaise de cyclisme pour que le tour soit un succès. L’Etat apportera ce qu’il peut pour aider la fédération à organiser ce tour », a pour sa part indiqué Nabine Gnonh, le directeur de Cabinet du ministre des Sports.

69 coureurs, issus de 8 pays, dont 5 Français, participent à l’édition 2012 qui comporte 9 étapes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.