Des comptes togolais piratés

30/09/2018
Des comptes togolais piratés

Pas de détails pour le moment sur l'ampleur du piratage

Des comptes togolais sont concernés par le piratage de quelque 50 millions de profils ouverts sur le réseau social Facebook à cause d'une faille de sécurité.

L’information a été donnée dimanche à Republicoftogo.com par NRI, un organisme indépendant de surveillance des réseaux.

Impossible de savoir combien de personnes ont été directement affectées au Togo pour le moment.

Quelque 50 millions de comptes Facebook ont été piratés à cause d'une faille de sécurité, a révélé son patron Mark Zuckerberg vendredi, sans préciser combien de temps avait duré l'attaque informatique.

Selon Facebook, ‘presque 50 millions de comptes ont été affectés directement’, les pirates ayant pu accéder aux informations de profils (noms, genre, ville...) par la fonctionnalité ‘Voir en tant que’, qui permet de regarder son propre profil comme si on était un autre utilisateur. 

Une incertitude demeure sur 40 autres millions de comptes, pour lesquels la fonctionnalité a été utilisée récemment.

Dans le doute, le groupe a déconnecté dans la nuit de jeudi à vendredi les 90 millions de comptes concernés, obligeant leurs titulaires à se reconnecter manuellement.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

CAN : cuisante défaite

Sport

L'équipe algérienne de football s'est qualifiée dimanche en phase de poules des éliminatoires de la Coupe d'Afrique des Nations.

Filets sociaux : lancement du transfert monétaire

Développement

La phase opérationnelle de la sous-composante ‘transfert monétaire’ du projet de filets sociaux et services de base (FSB) débutera en décembre.

Intensification des investissements dans les infrastructures urbaines

Développement

Le gouvernement et la Banque mondiale ont lancé vendredi le Projet d’infrastructures et de développement urbain (PIDU). 

L'alpha et l'omega du développement

Développement

Le Premier ministre s’est exprimé jeudi au dernier jour du Forum sur les énergies nouvelles organisé par la BOAD.