Maroc Télécom participe à l'essor technologique du Togo

06/07/2017
Maroc Télécom participe à l'essor technologique du Togo

Cina Lawson en compagnie d'Abdeslam Ahizoune

Depuis le rachat de Moov Togo par Maroc Télécom, les investissements dans le développement du réseau n’ont jamais été aussi importants. Outre le déploiement de la 3G nationalement, l’opérateur modernise son plateau technique pour offrir une meilleure qualité de services. Parallèlement, des offres commerciales agressives ont permis de recruter de nouveaux abonnés.

Si en Afrique, le Maroc est très fort dans la banque et dans le transport aérien, le royaume ne s’était jamais positionné comme un grand spécialiste des technologies. Les choses sont en train de changer.

Cina Lawson, la ministre de l’Economie numérique, a pu s’en rendre compte en visitant en début de semaine à Casablanca le siège de l’entreprise en compagnie de son président, Abdeslam Ahizoune.

Maroc Télécom va poursuivre ses investissements au Togo. L’accès au haut débit pour le plus grand nombre et à des prix abordables est sa priorité avec l’introduction de nouvelles solutions liées à la mobilité.

Cina Lawson milite depuis son arrivée au gouvernement pour une démocratisation de l’accès aux nouvelles technologies. Tous les opérateurs publics et privés sont invités à suivre cette feuille de route.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo perd du terrain

Environnement

L’érosion côtière frappe le Togo depuis des dizaines d’années. Libération publie lundi une enquête sur ce phénomène.

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Le gouvernement, chef d'orchestre de la cybersécurité

Tech & Web

Le projet de loi sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité a été adopté jeudi.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).