Souveraineté numérique

14/04/2013
Souveraineté numérique

Depuis l’apparition d’internet au Togo à la fin des années 90, l’enregistrement des noms de domaine (DNS) en «.tg» est géré par un opérateur privé, CAFE Informatique, pionner de l’accès au web par Vsat (internet par satellite).

Mais l’Autorité de réglementation des secteurs de postes et des télécommunications (ART&P) entend récupérer la gestion de ce service en déléguant son fonctionnement à une entreprise privée sélectionnée sur appel d’offres qui pourra, le cas échéant, faciliter la commercialisation des extensions par l’intermédiaire d’un réseau de distributeurs agréés. 

L’ART&P estime en effet qu’il appartient à une autorité nationale de gérer les noms de domaine du pays en coopération avec l’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), l’organisme qui contrôle l’ensemble des extensions mondiales.

En France, par exemple, c’est l’AFNIC (Association française pour le nommage internet en coopération) qui est l’organisme qui gère les noms de domaine en « .fr ».

Les autorités togolaises veulent donc reprendre la main sur leur précieux suffixe et ses éventuelles extensions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.