Ouverture du sommet de Lomé

06/06/2012
Ouverture du sommet de Lomé

Les chefs d'Etat et de gouvernement des huit pays membres de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) se sont retrouvés mercredi à Lomé pour évoquer la situation économique dans la région, l’impact de la récession en Europe et les mécanismes permettant un meilleur fonctionnement de l’organisation.

Les questions politiques comme les crises au Mali et en Guinée Bissau ne seront pas au centre des travaux du sommet ; ces dossiers étant davantage du ressort de la Cédéao.

Le président du Togo accueille plusieurs de ses homologues. Le nouveau chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall est arrivé hier soir dans la capitale togolaise. Il a été rejoint ce matin par les président du Burkina Faso, du Niger, du Bénin et de Côte d’Ivoire. 

Le Mali est représenté par son Premier ministre de transition, Cheick Modibo Kheita. La Guinée Bissau a dépêché sur place son ministre de l'Economie et des Finances.

Les participants doivent écouter trois communications. La première concerne la sécurité alimentaire, délivrée par le président du Niger ; la seconde porte sur la coopération énergétique en Afrique de l’Ouest, présentée par le chef de l’Etat béninois et président en exercice de l’Union africaine (UA), Thomas Boni Yayi.

Enfin Alassane Ouattara, le président ivoirien, évoquera la promotion des investissements dans la région.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Promotion de l'emploi et sécurité au travail

Social

La France et le BIT (Bureau international du travail) sont liés par un accord de partenariat dont bénéficie directement le Togo.