Large adhésion en faveur du royaume

30/01/2017
Large adhésion en faveur du royaume

Il reste quelques opposants historiques

Les chefs d'Etat de l'Union africaine (UA) ont décidé lundi de réintégrer le Maroc, qui avait quitté l'organisation continentale en 1984 pour marquer son désaccord sur le dossier du Sahara occidental, a-t-on appris auprès de plusieurs présidents africains réunis en sommet à Addis Abeba.

Selon le président sénégalais Macky Sall et le ministre sahraoui des Affaires étrangères, Mohamed Salem Ould Salek, 39 chefs d'Etats (sur 54 pays) se sont prononcés pour le retour du royaume chérifien au sein de l'UA.

Le royaume chérifien avait quitté l'UA en 1984 pour protester contre l'admission de la République arabe sahraouie démocratique proclamée par le Front Polisario au Sahara occidental, un territoire que Rabat considère comme sien. 

Mais le Maroc a annoncé en juillet sa volonté de réintégrer l'organisation et le roi Mohammed VI, présent à Addis Abeba, a multiplié ces derniers mois les visites officielles pour rallier les soutiens.

La demande du Maroc a toutefois suscité l'opposition de soutiens de longues date de la République arabe sahraouie démocratique.

Ainsi, 12 pays dont plusieurs poids lourds du continent comme le Nigeria, l'Algérie, l'Afrique du Sud, le Kenya ou l'Angola avaient tenté de contrecarrer la réadmission sur des bases juridiques, estimant que le Maroc "occupe une partie du territoire d'un État membre" en référence au Sahara occidental.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Gomido conserve la tête du classement

Sport

Classement inchangé. Gomido reste en tête du championnat de D1 avec 7 points à l’issue de la 4e journée.

Se préparer à l’économie numérique et aux emplois de demain

Développement

La BM souhaite recueillir le point de vue des jeunes sur le développement numérique

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.