Le Togo réélu membre du CPS

26/01/2018
Le Togo réélu membre du CPS

Un engagement fort pour la paix sur le continent

Le Togo a été réélu vendredi pour un second mandat au Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine  lors de la 32e session ordinaire du Conseil exécutif qui se déroule actuellement à Addis Abeba.

La confiance accordée au Togo est le fruit de l’engagement du pays pour le maintien et de la paix et de la sécurité internationale. Ce choix est également le résultat de l’action déterminée menée par le  président Faure Gnassingbé sur la scène africaine.

Le Togo s’est imposé, ces dernières années, comme l’un des principaux contributeurs africains aux opérations de maintien de la paix en termes de personnels au sein des contingents de l’UA, de l’ONU et de la Cédéao. 

En mars 2017, Lomé a réitéré son engagement en annonçant au secrétaire général de l’ONU la décision d’augmenter le nombre des soldats togolais dans les opérations de maintien de la paix.

Ce second mandat au CPS permettra au Togo de continuer à contribuer de façon efficace aux débats et discussions de cet organe dont l’objectif est de promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité en Afrique, seuls capables d’assurer le développement.

Le vote de jeudi s’est déroulé en présence de Robert Dussey, le chef de la diplomatie togolaise.

Créé en 2004, le Conseil de paix et de sécurité est sans doute l’innovation institutionnelle la plus ambitieuse de l’Union africaine. 

Chargé de la prévention des conflits et du maintien de la paix, le CSP consacre le principe de ‘non-indifférence’, inspiré du ‘devoir d’ingérence’, en cas de violations graves des droits de l’homme par un Etat du continent.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo perd du terrain

Environnement

L’érosion côtière frappe le Togo depuis des dizaines d’années. Libération publie lundi une enquête sur ce phénomène.

Le Uber du fret s’implante au Togo

Tech & Web

Après avoir levé 6 millions de dollars, l’application ‘Kobo360’ a décidé de proposer ses services à de nouveaux pays, dont le Togo.

Le gouvernement, chef d'orchestre de la cybersécurité

Tech & Web

Le projet de loi sur la cybersécurité et la lutte contre la cybercriminalité a été adopté jeudi.

Feu vert pour la ratification de la Zone de libre échange

Union Africaine

Les députés ont adopté jeudi le projet de loi autorisant la ratification de l’accord de libre-échange continentale africaine (ZLEC).