Un réformateur à la tête de l'UA

28/01/2018
Un réformateur à la tête de l'UA

Paul Kagame dimanche à l'ouverture du sommet de l'Union africaine

Le président rwandais, Paul Kagame, a pris dimanche à Addis-Abeba la présidence tournante de l’Union africaine (UA) lors des travaux de la 30eme session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement.

Il succède au Guinée Alpha Condé.

C’est la première fois que M. Kagame occupe cette fonction. Il arrive avec un important agenda de réformes visant l’autofinancement de l’institution panafricaine et une plus grande implication des armées du continent dans la résolution des conflits. 

Le leader rwandais porte sans doute le plus ambitieux agenda de réformes depuis le passage de l’Organisation de l’unité africaine à l’UA en 2002. 

Il travaille depuis un an sur un programme qui vise à gagner en autosuffisance financière à travers la mise en place d’une taxe de 0,2 % sur les importations. 

86 % des programmes sont actuellement financés par l’extérieur.

Paul Kagame veut aussi faire évoluer l’organisation en profondeur sur les questions de paix et de sécurité, sur les affaires politiques. Il milite pour la création d’une zone de libre-échange continentale et l’adoption de positions communes sur les grands sujets mondiaux comme le climat. 

Le chef de l’Etat rwandais entretient des relations étroites avec un certain nombre de dirigeants africains parmi lesquels le togolais Faure Gnassingbé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca va être compliqué

Sport

Le sélectionneur des Eperviers, Claude Leroy multiplie les séances d’entrainement avant la rencontre contre l’Algérie le 18 novembre prochain.

La chanson de Bella Bellow résonne puissamment

Culture

'Blewu' de l'artiste togolaise Bella Bellow a rythmé les cérémonies de commémoration du centenaire de l'armistice dimanche à Paris.

D1 : nouveau leader

Sport

Sara FC de Bafilo a pris la tête du championnat de D1 à l’issue de la 7e journée disputée dimanche.

Faux médicaments : 85 tonnes saisies au premier trimestre

Santé

Les chiffres à eux seuls donnent une idée de l’ampleur du problème. Plus de 85 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis au premier trimestre 2018.