Région & Afrique

Ghana : meilleure protection pour les IDE

Le Ghana offrira une protection plus forte aux investissements directs étrangers (IDE).

Accra, la capitale du Ghana © republicoftogo.com

Le Ghana offrira une protection plus forte aux investissements directs étrangers (IDE).

Le pays continuera à négocier et à ratifier des traités bilatéraux d'investissement (TBI) avec ses pays partenaires.

Accra a ratifié des TIB avec sept pays, dont la Chine, le Danemark, la Suisse, l'Allemagne, la Malaisie, le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

Les TBI permettent aux partenaires de s'engager à respecter le droit international et les normes en matière d'expropriation et d'indemnisation, de libre transfert des fonds liés aux investissements, de traitement juste et équitable, et de traitement de la nation la plus favorisée.

La valeur des IDE injectés au Ghana a diminué, passant de 2,6 milliards de dollars en 2020 à 1,3 milliard de dollars l'année dernière, selon les données du Ghana Investment Promotion Center (GIPC).

Pour que ce site Web fonctionne correctement et pour améliorer votre expérience d'utilisateur, nous utilisons des cookies. Retrouvez plus d'informations dans notre Gestion des cookies.

  • Les cookies nécessaires activent les fonctionnalités de base. Le site Web ne peut pas fonctionner correctement sans ces cookies et ne peut être désactivé qu'en modifiant les préférences de votre navigateur.