Un accord, ça se respecte !

08/06/2011
Un accord, ça se respecte !

Les forces de l'ordre ont dispersé mercredi matin un groupe d'étudiants qui tentaient d'organiser un Sit-in devant l'entrée principale de l'Université de Lomé (UL) à l’appel du Mouvement pour l'épanouissement de l'étudiant togolais (MEET). Ce syndicat estime que l’accord signé lundi avec le gouvernement et l’UL n’est  en réalité pas un accord, mais un « simple procès verbal ».
"Nous n'avons jamais signé d'accord avec les autorités, nous avons passé en revue les problèmes des étudiants et cela a été sanctionné par un procès verbal que nous avons signé, nous attendons donc que les discussions se poursuivent pour parvenir à un accord formel écrit et signé de tous", a déclaré un responsables du mouvement.
Mais pour le Haut Conseil des associations et mouvements estudiantins (HACAME), un accord a bien été conclu avec les autorités politiques et universitaires. Ce syndicat appelle d’ailleurs les étudiants à reprendre les cours jeudi, conformément au communiqué rendu public lundi par le gouvernement et les autorités universitaires.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.