Les Frères musulmans ciblés en Mauritanie

07/03/2014
Les Frères musulmans ciblés en Mauritanie

Le gouvernement mauritanien a ordonné la fermeture d'établissements caritatifs musulmans actifs notamment dans la santé et l'éducation, les accusant d'être sortis du domaine de leur mission, a-t-on appris vendredi de source sécuritaire.

Les autorités ont fermé et mis sous scellé les locaux de l'Association de l'avenir pour le prêche, la culture et l'enseignement à Nouakchott et ses représentations dans plusieurs villes du pays.

Cette association appartient à l'érudit mauritanien Cheikh Mohamed El-Hacen Ould Dedaw que certains présentent comme le père spirituel des Frères musulmans de Mauritanie.

M. Ould Dedaw avait été emprisonné sous le régime de Maaouiya Ould Taya, qui a dirigé la Mauritanie de 1984 à 2005. Il avait été arrêté après une tentative de putsch menée en 2003 par les Cavaliers du changement, mouvement alors formé d'officiers de l'armée accusés d'être de connivence avec les islamistes.

D'autres centres caritatifs actifs dans les domaines de la santé et de l'enseignement, dont celui de l'Education des filles de Nouakchott, ont également été fermés par les autorités, selon la même source sécuritaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une question environnementale et de santé publique

Environnement

Le Togo ne dispose pas encore d’une stratégie de gestion et de traitement des produits chimiques et des déchets dangereux. C’est un vrai problème et une question environnementale.

Socle commun et partenariats régionaux

Coopération

Les négociations se poursuivent à Bruxelles depuis le mois de septembre entre le groupe des pays ACP et l'Union européenne afin de parvenir à un nouvel accord de coopération.

Route maudite ?

Faits divers

La route nationale 1 est-elle maudite ? En 48h, deux accidents ont causé la mort d’au mois 7 morts et des dizaines de blessés.

Promotion de l'emploi et sécurité au travail

Social

La France et le BIT (Bureau international du travail) sont liés par un accord de partenariat dont bénéficie directement le Togo.