Guinée : mise en garde face aux violences politiques

13/02/2018
Guinée : mise en garde face aux violences politiques

Marcel Alain de Souza

Le président de la Commission de la Cédéao, Marcel Alain de Souza, a condamné les violences postélectorales en Guinée. 

Tout en saluant le bon déroulement du scrutin local, il fait part de sa préoccupation face à l'évolution de la situation. 

‘La violence postélectorale est préjudiciable à la paix et à la quiétude qui prévaut dans le pays et dans la région", a déclaré M. de Souza.

Il a lancé un appel aux partis politiques et aux candidats indépendants ainsi qu'à leurs partisans ‘de s'abstenir de tout recours à la violence et de privilégier les voies de dialogue’. 

Les violences qui se sont produites à l’occasion des élections locales ont fait 7 morts dont 5 enfants et un étudiant. 

La Cédéao est actuellement présidée par Faure Gnassingbé.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Chirurgie plastique à l'hôpital Saint Jean de Dieu

Santé

L’Hôpital Saint Jean de Dieu d’Afagnan (100km de Lomé, préfecture du Bas-Mono) accueillera du 1er au 12 novembre une mission médicale espagnole.

Renforcer l’efficacité des partenariats

Développement

Le Partenariat mondial pour une coopération efficace au service du développement aide les pays à mieux gérer l'aide.

Enfin des bonnes nouvelles

Sport

Inespéré. Le Togo a battu la Gambie mardi à Banjul (1-0) dans le cadre de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2019. 

Moderniser la relation ACP-UE

Coopération

Le premier round des négociations techniques entre les pays ACP et l'Union européenne aura lieu jeudi à Bruxelles.