Succès de la diplomatie togolaise

14/04/2018
Succès de la diplomatie togolaise

Le président de Guinée Bissau, José Mario Vaz, samedi lors du sommet de la Cédéao

Le sommet extraordinaire de la Cédéao consacré à la crise politique en Guinée Bissau s’est achevé samedi après-midi à Lomé.

Des avancées concrètes ont été annoncées par le président de ce petit pays d’Afrique de l’Ouest, José Mario Vaz

Un nouveau Premier ministre de consensus (Aristide Gomes) sera nommé d'ici quelques jours et des élections législatives auront lieu le 18 novembre 2018. Des exigences formulées par la Cédéao depuis des mois.

‘La conférence a pris note de ces annonces qui feront partie de la feuille de route pour un retour à la normale en Guinée Bissau’, souligne le communiqué final du sommet.

La Cédéao veillera scrupuleusement à leur application par l’intermédiaire d’un comité de suivi composé des président du Togo et de Guinée et du président de la commission, Jean-Claude Kassi Brou.

La Guinée Bissau est plongée dans une crise depuis de longs mois. L'organisation a multiplié les médiations. Le chef de l'Etat togolais, qui préside la Cédéao, s'est personnellement impliqué dans ce dossier depuis 10 mois.

Les conclusions du sommet de Lomé constituent pour lui un succès personnel. Il est parvenu à mettre un terme à presque 3 ans de blocage là ou d'autres avaient essayé sans grand succès.

On peut que souhaiter une issue heureuse pour ce pays qui a besoin de stabilité pour assurer son développement.

Informations complémentaires

ECOWAS CEDEAO COMMUNIQUE.pdf 1,28 MB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les faux médicaments, un risque pour la santé

Santé

Près de 67 tonnes de médicaments contrefaits ont été saisis par la douane depuis un an.

Ode à l’Afrique et au Niger

Culture

La chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit une carrière à 200 à l’heure.

Les pieds dans le sable

Tech & Web

Comme chaque année, Togo Cellulaire prend possession de la plage de Lomé du 18 août au 8 septembre.

Le pays est trop dépendant des appuis extérieurs

Santé

Plus de 11 milliards de Fcfa ont été consacrés au Togo à la lutte contre le sida en 2018.