Après Dieu, le Togo seul maître à bord

23/01/2008
Après Dieu, le Togo seul maître à bord

Gouvernement, secteur public et privé et représentants de la société civile se sont retrouvés mercredi à Lomé pour évoquer la « Déclaration de Paris » qui porte sur le financement de l'aide. Cette déclaration contient cinq chapitres essentiels dont l'un relatif à l'appropriation de cette aide. En d'autres termes, chaque pays est désormais maître à bord. Ce ne sont plus les partenaires internationaux qui fixent les grandes axes du développement, mais c'est désormais aux pays à identifier les priorités et les aides nécessaires.

Exemple : si le Togo décide d'investir dans la santé ou dans le tourisme, les partenaires au développement devront l'accompagner pour développer ces secteurs.La « Déclaration de Paris » est importante car elle intervient à un moment ou le Togo renoue avec ses partenaires traditionnels après quatorze de gel de la coopération.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une plate forme virtuelle pour le réseautage des femmes

Cédéao

Après le Sénégal, le Mali, le Burkina et la Côte d’Ivoire, la Cédéao a lancé vendredi à Lomé le projet ‘50 millions de femmes ont la parole’.

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.