Dialogue transfrontalier pour lutter contre l'extrémisme

24/05/2019
Dialogue transfrontalier pour lutter contre l'extrémisme

Patrice Kouamé

Le secrétaire exécutif du Conseil de l'entente, Patrice Kouamé, a préconisé un renforcement de la décentralisation et du dialogue transfrontalier afin de lutter contre l'extrémisme violent dans cet espace géographique composé du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d'Ivoire, du Niger et du Togo. 

Il a rencontré jeudi à Ouagadougou le président Roch Marc Christian Kaboré dont le pays est la cible d’actions terroristes.

M. Kouamé estime que ‘l'espace frontalier doit être pris en charge dans les politiques de développement pour mieux sécuriser les frontières’.

Le Conseil de l’entente comprend les pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Niger et Togo.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tirer les leçons de certains comportements

Justice

La prévalence de la justice populaire dit quelque chose du système judiciaire au Togo.

GoZem chargée 150.000 fois

Tech & Web

Lancée fin 2018,  l’application GoZem permet de réserver un taxi-moto depuis son smartphone

Méga fête le 21 juin

Culture

La Fête de la musique se déroule chaque 21 juin dans plus de 700 villes à travers le monde. Et à Lomé bien sûr.

Crises migratoires et terrorisme

Cédéao

Le Parlement de la Cédéao délocalise ses travaux dans la capitale togolaise pour parler de l'aide aux réfugiés.