France-Togo : le parcours du combattant

27/03/2019
France-Togo : le parcours du combattant

Marc Vizy et les membres des FAT coupent le ruban du nouveau parcours

L’ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy, a inauguré le 22 mars en présence du représentant du chef d’état-major général des Forces armées togolaises le nouveau parcours du combattant de l’Ecole nationale des sous-officiers de Témédja (ENSO-T).

Une contribution française à la montée en puissance de cette l’école créée il y a 5 ans dans le cadre de la coopération franco-togolaise den matière de défense.

Ce parcours permettra aux jeunes élèves sous-officiers de se perfectionner dans le franchissement d’obstacles standard pour lesquels des techniques spécifiques ont été développées. 

La standardisation du parcours permet de disposer de barèmes réalistes d’évaluation des performances pour que chaque futur sous-officier jauge ses résultats et travaille à l’amélioration de son chronométrage. 

Il est composé sur 500 mètres d’une vingtaine d’obstacles. Les militaires doivent maîtriser les techniques de franchissement tout en gardant suffisamment de réserves pour arriver au bout. 

Volonté, lucidité, capacité à gérer dans la durée voilà trois qualités de chef militaire. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une réserve régionale alimentaire en cas de coup dur

Cédéao

La Cédéao développe un projet pour mettre l'ensemble des pays membres à l'abri de crises alimentaires majeures.

Les jeunes Togolais font bouger l’univers digital

Coopération

La première édition du Forum de l’entrepreneuriat numérique et estudiantin (FENES) aura lieu le 31 mai prochain. Il est soutenu par la coopération allemande. 

Marche forcée vers l'uniformisation

Uemoa

Les 8 pays composant l'UMOA doivent avoir les mêmes règles et les mêmes pratiques. Ce n'est pas encore le cas.

Première participation du Togo

Développement

Le Togo participe depuis le début de la semaine à une réunion du Centre de développement de l'OCDE.