France-Togo : le parcours du combattant

27/03/2019
France-Togo : le parcours du combattant

Marc Vizy et les membres des FAT coupent le ruban du nouveau parcours

L’ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy, a inauguré le 22 mars en présence du représentant du chef d’état-major général des Forces armées togolaises le nouveau parcours du combattant de l’Ecole nationale des sous-officiers de Témédja (ENSO-T).

Une contribution française à la montée en puissance de cette l’école créée il y a 5 ans dans le cadre de la coopération franco-togolaise den matière de défense.

Ce parcours permettra aux jeunes élèves sous-officiers de se perfectionner dans le franchissement d’obstacles standard pour lesquels des techniques spécifiques ont été développées. 

La standardisation du parcours permet de disposer de barèmes réalistes d’évaluation des performances pour que chaque futur sous-officier jauge ses résultats et travaille à l’amélioration de son chronométrage. 

Il est composé sur 500 mètres d’une vingtaine d’obstacles. Les militaires doivent maîtriser les techniques de franchissement tout en gardant suffisamment de réserves pour arriver au bout. 

Volonté, lucidité, capacité à gérer dans la durée voilà trois qualités de chef militaire. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Asky transporteur officiel du PAM

Coopération

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a installé au Ghana son centre de réponse africain au covid-19.

Grand Lomé : la pré-collecte est à la charge des communes

Environnement

Le District autonome du grand Lomé (DAGL) a lancé l’offensive contre les dépotoirs sauvages.

Un drame qui ne restera pas impuni

Faits divers

Un fonctionnaire de police a ouvert le feu jeudi sur un laveur de voitures qui a été mortellement atteint.

La clé sous la porte

Tourisme

A Lomé, l’industrie hôtelière est sinistrée. Certains établissement songent à mettre la clé sous la porte.