Infox et extrémisme

13/10/2020
Infox et extrémisme

Démarche pertinente de la part du Département d'Etat

Le Département d’Etat a lancé mardi deux projets en faveur du Togo axés sur la lutte contre l’extrémisme et les fake news.

Le premier entend luter contre la désinformation en Afrique de l’Ouest. Un véritable fléau.

La seconde initiative est baptisée ‘Résilience nationale du Togo face à l'extrémisme et à la violence dans un contexte d'insécurité sous-régionale'.

Le budget de 350.000 dollars est alloué à la branche locale du réseau ouest-africain pour l'édification de la paix (WANEP-Togo).

Le Techcamp aura lieu en janvier prochain à Lomé. Il réunira des journalistes et des acteurs des réseaux sociaux venus du Togo, mais aussi du Bénin, de Côte d’Ivoire et de Guinée.

S’agissant de la lutte contre l’extrémisme, la sensibilisation va durer 3 ans et sera pilotée en région par le Comité interministériel de prévention et de lutte contre l'extrémisme violent (CIPLEV). 

Nous avons besoin d'une forte collaboration pour consolider la dynamique unitaire de lutte contre les fake news et l'extrémisme violent afin que le Togo gagne en stabilité', a déclaré mardi Eric William Stromayer, l'ambassadeur des Etats-Unis à Lomé.

La montée de l’extrémisme est une réalité en Afrique de l’Ouest. Elle est évidemment alimentée par la pauvreté et l’ignorance des populations.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le nord du Togo sous haute tension

Développement

Une ligne haute tension de 240 km eva permettre d'alimenter les population du nord. La clé du développement.

Le cinéma est le reflet de notre société

Éducation

L'institut français de Lomé a lancé mardi soir le Festival du film européen.

L'attaque a eu lieu dans les eaux ghanéennes

Faits divers

Le site spécialisé FleetMon a annoncé hier l’attaque du pétrolier Agisilaos (pavillon Marshall) dans la nuit du 29 au 30 novembre.

Fin du stage au Maroc

Sport

Les Eperviers U20 ont fait match nul (1-1) face à leurs homologues du Maroc lors d’un match amical mardi à Rabat.