Israël mise sur l'agriculture et la santé

23/10/2018
Israël mise sur l'agriculture et la santé

Inauguration mardi de la serre pilote mardi à l’Institut technique et de recherche agronomique

La délégation israélienne a poursuivi mardi ses visites dans le pays. Composée de membres du ministère des Affaires étrangères et de l’Agence de coopération internationale (Mashav), les officiels se sont d’abord rendus à Atakpamé.

Au Centre hospitalier régional de cette ville située à 160 Km de Lomé, Israël a monté le premier centre de traumatologie du pays, unique dans la région.

Les officiels israéliens se sont ensuite rendus à l’Institut de recherche agronomique (ITRA) à Davié pour l’inauguration d’une serre où sont réalisées des expérimentations en matière de semences améliorées, sur les tomates notamment.

L’objectif est de parvenir à un juste milieu pour obtenir des hybrides longue conservation qui aient les qualités commerciales et agronomiques requises. Les agronomes israéliens et togolais y travaillent.

Les variétés israéliennes ont d’ores et déjà été adoptées par de nombreux semenciers. Les laboratoires locaux ont encore quelques années d'avance dans la production de variétés résistantes et de bonne qualité.

Si les tests sont concluants à l’ITRA, la production pourrait débuter l’année prochaine.

Contrairement aux idées reçues, Israël ne limite pas sa coopération aux questions de défense et de sécurité. L’aide est très importante en Afrique dans les domaines de l’agriculture, de la santé, de la protection de l’environnement et des énergies renouvelables.

Une conférence internationale aura d’ailleurs lieu le 22 novembre prochain à Jérusalem sur le thème de la contribution israélienne aux changements climatiques en Afrique.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Art oratoire et débat contradictoire

Culture

Le championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 2 février au 16 mars au Togo.

Renforcer la résilience des populations du littoral

Environnement

Le Fonds de l'environnement mondial (FEM) va investir 614 millions de Fcfa dans les deux prochaines années.

Justice est rendue

Justice

Folly Satchivi, un activiste de l’opposition, a été condamné mercredi à 36 mois de prison dont 12 avec sursis.

OMS : pas de nouveau cas suspect à ce jour

Santé

Contrairement à ce qu’affirment plusieurs médias, aucun nouveau cas de fièvre Lassa n’a été détecté au Togo.