Le Niger a recours à l'expertise togolaise

11/10/2019
Le Niger a recours à l'expertise togolaise

Jules Anani (G) et René Matillon vendredi à Lomé

Le Centre de formation aux métiers de l’industrie (CFMI) a signé vendredi une convention avec la Société d’exploitation des eaux du Niger (SEEN).

Les agents de la SEEN vont se spécialiser en mécanique diesel.

55 employés ont déjà été formés dans un passé récent.

L’accord a été  signé par Jules Anani, le directeur général du CFMI, et René Matillon PDG de la SEEN.

Le CFMI, installé à Lomé depuis 2015, est le fruit de la coopération avec la France, via l’Agence française de développement (AFD).

Il propose des formations sur mesure aux entreprises, aux salariés et aux demandeurs d’emplois et une formation initiale qualifiante avec la délivrance d’un diplôme d’Etat (BT) aux jeunes qui désirent apprendre un métier. 

L’originalité de ce Centre est sa capacité à s’adapter au marché du travail.

Depuis sa création, 240 jeunes ont été formés avec un taux d’insertion de plus de 77%.

La SEEN, filiale du Groupe Veolia, garantit le service de production et distribution de l’eau potable dans les centres urbains et semi-urbains du Niger, soit 55 villes et villages répartis sur tout le territoire.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Processus complexe

Développement

Le chantier de réhabilitation de la route Lomé-Kpalimé (120 km) devrait débuter prochainement.

La politique de l'eau est en marche

Développement

700 millions de Fcfa, c’est le montant consacré à l’extension du réseau d’eau potable dans plusieurs quartiers de la capitale.

Une appli pour les Zem

Tech & Web

La Délégation à l'organisation du secteur Informel (DOSI) vient de lancer une application destinée aux conducteurs de taxi-motos.

'Il faut casser sa tirelire'

Sport

L’attaquant togolais Kodjo Fo-doh Laba (Al Aïn, Emirats) est l’objet de nombreuses sollicitations.