Le Togo s'engage à combattre la pêche illégale

28/10/2019
Le Togo s'engage à combattre la pêche illégale

Kitack Lim, secrétaire général de l'OMI et Hubert Bakaï

Le Togo entend garantir sa souveraineté maritime. Un cadre juridique existe, il évolue régulièrement.

Le pays souhaite, notamment, renforcer son arsenal contre la pêche illicite. Les eaux du Golfe de Guinée attirent les chalutiers industriels et pénalisent la pêche locale.

Lomé va prochainement ratifier l'Accord du Cap sur la sécurité des navires de pêche qui n’est pas encore entré en vigueur au plan international.

Hubert Bakaï, le directeur des Affaires maritimes, a franchi une première étape en signant la semaine dernière la ‘Déclaration d’intention de Torremolinos’ dans cette ville d'Espagne qui incite justement les pays membres de l’OMI (Organisation maritime internationale) a mettre en œuvre au plus vite l’Accord du Cap de 2012.

‘Nous avons signé avec fierté cette déclaration qui est l’une des preuves de la bonne disposition du Togo à contribuer à la sécurité du transport maritime en général et à la lutte contre pêche illégale’, a confié lundi M. Bakaï.

Informations complémentaires

OMI.pdf 129,18 kB

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

A la COP25, le Togo veut faire entendre sa voix

Environnement

Arzouma Naman-Yerima, la présidente du RFUD, est à Madrid où elle participe à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques COP25.

Culture de la diplomatie

Culture

Profitant de sa visite de travail de 24h au Togo, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a visité jeudi soir le Palais de Lomé.

Non aux juges de rue

Justice

56 personnes ont été victimes de la justice populaire depuis le début de l'année.

Combien de touristes sont venus au Togo en 2018 ?

Tourisme

En 2018, le Togo a accueilli 712.000 touristes. Chiffres sous estimés, affirment les officiels.